info l'écho des vasières page 1

l'écho des vasières page 3
Méthode et tutoriel incision des huîtres
Fabrication des Pousse-Huîtres
Contacts
Presse
POUSSE--HUITRES
huitres actualités Chihiro Takeuchi
info l'écho des vasières page 1
Yves Renaut Inventeur

l'écho des vasières page 4
Lsa commerce et distribution
étude marché huîtres

étude marché huîtres
l'écho des vasières page 6
l'écho des vasières page 7
l'écho des vasières page 8
l'écho des vasières page 5
l'écho des vasières page 9
l'écho des vasières page 10

Pousse-Huîtres

  

Yves Renaut

Inventeur

Ouvrir les huîtres sans couteaux, ni bobos, ni machos.

Ouvrir les huîtres sans danger? Une réalité.

Etude Louis Harris écho des vasières page 5

FESUM

Trouvez le service spécialisé main au plus proche de chez vous

  

Yves Renaut inventeur

Page 1 

Page 2

Page 3

Page 4

28 juin 2018

Page 5

LSA commerce et distribution

Vous ne connaissez pas LSA?

Pourtant c'est aussi important pour votre culture commerciale que de connaître la CLCV ou 65 millions de consommateurs...

Etude marché huîtres

Etude sur le marché de l'huître...

C'est une évidence!

L'ouverture reste un frein essentiel à la consommation...

présentation Pousse-Huitres

Analyse de l’étude LH2 par l’inventeur Yves Renaut

Je n’ai pris connaissance de l’enquête LH2 que récemment alors que je mettais à jour mes dossiers sur le web. J’ai été surpris de la trouver dans son intégralité, le CNC n’ayant diffusé lors de ses communiqués de presse, que des bribes de l’étude faisant abstraction des problèmes liés à l’ouverture… Et pour cause le Président commanditaire n’est autre que Goulven Brest qui en sa qualité de Président de la SRCBN a été condamné en raison de sa déloyauté à me payer plus de 300 000 euros… Je réserve la primeur de ces péripéties à mes futurs lecteurs…

Mais revenons à cette étude…

Je trouve surprenant qu’une entreprise comme Louis Harris rédacteur de l’enquête ait ignorer l’élection « Produit Frais de l’année 1996 » de FIZZ (Fil à Huîtres) devant Charal. Ce prix décerné par la revue « Linéaire LSA »… Ceci est un indicateur essentiel puisqu’il positionne la Distribution face au procédé.  Zappé par Louis Harris ! Idem pour l’essai comparatif de 50 millions de consommateurs qui place en tête le procédé FIZZ comme « Révolutionnaire » lors d’un essai comparatif… Zappé aussi, pourtant il s’agit cette fois d’un avis des consommateurs…

L’étude également survole les accidents annuels graves qui demandent une prise en charge par les Urgences, plus de 2000 par an. Ceci représente pour la sécurité sociale plus de 5 millions d’euros sans compter les jours d’arrêts maladie…

Difficile de ne pas reconnaître que l’huître reste l’aliment le plus combatif et dangereux du secteur alimentaire !

Malgré toute ces « omissions » il n’en reste pas moins que 20% des consommateurs ou des amateurs sont en attente d’un procédé d’ouverture… C’est comme ça !

L’analyse soulève plusieurs points, notamment le désintérêt des chefs de rayon pour le produit… Pour le consommateur c’est l’incompréhension de la valse des étiquettes etc…

Les années 96/97 avaient propulsé l’huître au fait de l’actualité… L’innovation était de mise et si je puis le dire c’est de fil en aiguille que jaillissaient les projets… Conditionnement avec des emballages étanches en carton imperméabilisé, emballage encore avec de mini casiers d’une douzaine qui pouvaient être retrempés en l’attente de l’expédition, arbre à huîtres qui permettait une dégustation conviviale en dégrafant simplement l’huître de son tronc… C’était l’époque d’André Gérard à IFREMER la Tremblade Ronce les Bains qui travaillait à l’huître triploïde, sous le regard informé de Goulven Brest pressenti futur Président du CNC… Un jeune loup !

Le consommateur ne comprend pas les prix… C’est bien normal ! Veut-on réellement l’éduquer à savoir ce qu’est une « Pousse en claire », cette merveille qui est le foie gras de la mer et devrait être vendue à l’unité ? Les spéciales, charnues et non laiteuses comme le croient nombre de consommateurs, qui devraient être conditionnées par 6 pour le satisfaire… Malheureusement comme dans bien d’autres domaines on a choisi le nivellement par le bas à la mise en valeur de l’exceptionnel ! La traditionnelle entente des prix pour une saison… Certaines huîtres fines de claire sont si fines et si claires quelles pourraient être dégustées à la paille ! Pourtant il n’y a guère de différence de prix entre celles là et celles élevées pour le palais du gourmet !

Je pense que les procédés d’ouverture facile doivent appuyer l’excellence et non être vulgarisés sur le commun. La différence entre l’huître industrielle et l’artisanale, ce n’est pas le procédé d’ouverture qui fait la qualité de l’huître… Certains se battent mordicus pour empêcher qu’un système puisse émerger et qui sait, devenir universel. Pourtant il n’est pas loin le temps ou le consommateur pourra satisfaire son envie grâce à un distributeur qui délivrera ses huîtres faciles à ouvrir 24/24 à la sortie des spectacles ou des brasseries fruits de mer. Ne me dites pas que c’est impossible et ouvrez les yeux…Regardez une activité comme la boulangerie, ancestrale si l’en est et ses remises en question permanentes…

L’ostréiculture avec son lien à l’environnement aura des défis pas faciles et proches à relever…

Sera-t-elle prête?

  

Page 6

Page 7

Page 8

étude marché huître LH2

Etude marché huître LH2

Page 9

Page 10